Palmier à huile

 La Côte d’Ivoire est le deuxième producteur africain de palmier à huile après le Nigéria. Le palmier à huile a permis d’assurer l’autosuffisance du pays en corps gras alimentaires, autorisant même le pays à exporter des produits élaborés sur le continent africain, notamment au Nigeria et au Sénégal. 

L’ensemble de la production locale de noix de palme est traitée en Côte d’Ivoire pour produire de l’huile, et la filière de l’huile de palme est la seule à atteindre un taux de transformation de 100%. Sa solidité s’explique également par l’entrée dans la filière de sociétés multinationales, tel que le groupe singapourien Olam, ces dernières années. En outre, des projets sont en cours pour utiliser la biomasse liée à la production comme intrant pour la production d’énergie électrique.

Voir plus sur cette filière agricole