Gestion de la Dette extérieure

La dette intérieure est gérée selon le principe de préservation de la solvabilité de la République et du caractère soutenable de la dette. Le Gouvernement assure les remboursements à bonne date, toute chose qui démontre que les opérations de mobilisation de ressources conduites par le Trésor Public constituent un placement sûr et rentable. À cette fin, le Gouvernement s’est rapproché de détenteurs d’arriérés sur la dette intérieure pour mettre au point des plans d’apurement mutuellement acceptables.

La restructuration de l'ensemble des arriérés de dette intérieure due aux fournisseurs en 2010 et antérieurs a permis de disposer une meilleure appréciation de la dette dont le règlement était effectivement dû.  L’ensemble de ces créances, détenues par les créanciers, fera l’objet de titrisation par l’émission de créances.

Dans le cadre du traitement de la dette vis-à-vis des banques commerciales et du secteur non bancaire, la Côte d’Ivoire a procédé à l’émission d’un emprunt obligataire sous-régional à deux tranches (A et B). La tranche A exclusivement consacrée à la conversion des arriérés intérieurs en titres obligataires refinançables par la BCEAO. La tranche B a permis de mobiliser en cash en d'honorer certains angagements de l'Etat.