Action récursoire / Les chefs de poste du Ministère de la Fonction Publique sensibilisés

La Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique, à travers l’Agence Judiciaire du Trésor (AJT), poursuit sa campagne de sensibilisation sur l’action récursoire, afin de responsabiliser davantage tout agent dans la gestion ou l’utilisation du bien public.

Et ce sont les responsables de poste du ministère de la Fonction Publique, notamment les Directeurs centraux, la présidente du Conseil de discipline et le représentant de l’Inspection de la Fonction Publique, qui ont accueilli les émissaires du Directeur Général, ASSAHORÉ Konan Jacques, le mercredi 16 mai 2018, à la salle de conférence, au 4ème étage dudit ministère. En présence de M.OKA Séraphin, Directeur de cabinet représentant le Ministre de la Fonction Publique. Il avait à ses côtés son Directeur de cabinet Adjoint, DIABATÉ Moussa et le Chef de Cabinet, ASSEMIAN Kouadio Gérard.

Pour Mme Kadiatou Ly SANGARÉ, Agent Judiciaire du Trésor, cette rencontre vise à renforcer la crédibilité de l’Administration et améliorer son image. Mais, il s’agit surtout de sensibiliser les chefs de poste sur les fautes des fonctionnaires conduisant l’État à payer régulièrement d’énormes sommes, au titre des préjudices occasionnés. Au dire de Madame l’Agent Judiciaire du Trésor, l’économie de cette manne aurait pu servir à la réalisation d’importantes infrastructures dans plusieurs domaines.

Elle en veut pour preuve, la somme de 4 071 069 574 de FCFA dépensée par l’État de Côte d’Ivoire de 2016-2017, pour des réparations partielles de dommage et préjudices. A la suite de l’exposé présenté par M.DIABAGATÉ Hassane, Sous-Directeur du Contentieux, portant sur l’action récursoire, Mme l’AJT, a invité les Directeurs à être des relais auprès de leurs collaborateurs. Afin d’amener les fonctionnaires à accomplir leurs fonctions et missions, dans le strict respect de la légalité. Car, dira-t-elle, la faute personnelle de l’agent commise dans le cadre du service peut être poursuivie par l’État.
M.DIABATÉ Moussa a, au terme de cette cérémonie, remercié Mme Kadiatou Ly SANGARÉ et sa délégation pour cette initiative. En donnant l’assurance que l’information sera relayée pour aider à un changement de comportement des fonctionnaires et les mettre face à leurs responsabilités.