Actualité nationale/ Compétitivité économique: Le gouvernement ivoirien opte pour une transition de l’économie informelle vers l’économie formelle

Pour le financement de sa politique économique, le gouvernement ivoirien a mis au point plusieurs stratégies. Parmi celles-ci, l’on note la transformation ou la transition de l’économie informelle vers l’économie formelle. Un secteur qui, selon des estimations, contribue pour une grande part au PIB et à l’emploi. Pour preuve, en 2017, le secteur informel constituant 57% du fichier des contribuables impôts, a contribué à seulement 8 milliards de Fcfa sur 1800 Fcfa milliards mobilisés. En termes d’emplois, le secteur informel offre plus d’opportunités à de nombreux ivoiriens, permettant ainsi de réduire le nombre de personnes sans emplois. L’État ivoirien, en décidant de rendre ce secteur formel, entend non seulement avoir des données fiables, mais en plus construire une économie inclusive, qui intègre tous les agents économiques à la formation de la richesse nationale et dont les activités se retrouvent dans les statistiques nationales.