AfricaFinLab : La nouvelle initiative africaine pour mobiliser entre 600 à 1200 milliards de dollars

Le siège de la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm), à Abidjan, a servi de cadre pour le lancement des activités de l’AfricaFinLab, une initiative conçue pour rendre dynamique les sources de financement de l’économie africaine.
En tant qu’initiative, l’AfricaFinLab s’inscrit dans un contexte africain de nécessaire mobilisation des financements massifs, estimés par la Cnuced (Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement) entre 600 milliards à 1200 milliards de dollars par an, pour financer la croissance économique, la diversification des économies africaines, la modernisation des infrastructures de base, etc.
Désigné Président de l’AfricaFinlab, au terme de la conférence, M. Edoh Kossi AMENOUNVE, Directeur général de la BRVM et du DC/BR a déclaré : « la BRVM est heureuse d’accompagner le développement de la finance en Afrique, comme principal levier de la transformation du continent. Le laboratoire sera un creuset des nouvelles idées et des nouveaux talents qui construiront l’Afrique financière de demain».
Pour rappel, l’AfricaFinLab est un laboratoire d’idées, de soutien et de promotion de la finance en Afrique, au service des acteurs publics et privés. Il a pour principal objectif d’intervenir sur les leviers, qui transforment la finance africaine en s’appuyant, notamment sur les échanges et la coopération internationale. L’AfricaFinlab vise, également, à accompagner les acteurs de la finance africaine dans la nouvelle ère de la finance mondiale, qui est une finance plus directe, digitale, innovante et fortement consommatrice de compétences et de talents.