Développement agricole: Plus de 15 milliards de Fcfa pour financer le secteur riz

La Côte d’Ivoire va pouvoir accroître sa production nationale en riz grâce à Exim Bank Inde qui vient de lui accorder un financement de trente millions (30 000 000) de dollars US, soit plus de 15 milliards de Fcfa. L’accord de prêt a fait l’objet d’une communication en conseil des ministres du mercredi 6 juin 2018.
Ce prêt vise à aider à la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de Développement de la Riziculture (SNDR), initiée par le Gouvernement ivoirien. Laquelle stratégie porte sur l’installation d’une trentaine d’unités industrielles de transformation de riz paddy dont l’apport conduira à réduire au mieux réduire le déficit en riz et partant, la dépendance de la Côte d’Ivoire vis-à-vis de l’extérieur.
Une ambition que Exim Bank Inde permettra de réaliser à travers la fourniture, l’installation et la mise en marche de 30 unités de transformation de paddy de 5T/H (25 000 tonnes par an chacune) sur l’ensemble du territoire national. Avec ce dispositif industriel, la Côte d’Ivoire va se doter d’une capacité de transformation à la hauteur de ses objectifs de production attendus de riz blanchi.
Il faut souligner que le Gouvernement ivoirien vise une production de 1.550.000 tonnes en 2018 et 1.966.000 tonnes en 2020, pour un taux de couverture de 84,70 % en 2018 et de 102,10% en 2020. Il entend également améliorer la qualité du riz blanchi produit localement, de mieux valoriser la production de riz paddy et de baisser les coûts de revient du riz blanchi.