Mieux connaître le Trésor Public

ATTRIBUTIONS

La Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique (DGTCP) ou Trésor Public, est une administration publique qui relève du Ministère de l’Économie et des Finances. Elle tient un rôle de choix dans l’exécution du Budget de l’État et la conduite des politiques économiques, financières et monétaires nationales.

Pour accomplir de manière efficace les missions qui lui sont dévolues et relever les défis sans cesse croissants, le Trésor Public s’adapte, au fil des années, aux exigences nouvelles. Ainsi, la DGTCP est chargée conformément au décret n° 2016-600 du 03 Août 2016 portant organisation du Ministère auprès du Premier Ministre chargé de l’Économie et des Finances :

  • de définir la politique et d’assurer la gestion administrative et comptable de la trésorerie de l’Etat ;
  • d’exécuter et de contrôler les opérations des budgets de l’Etat, des Etablissements Publics Nationaux, des Collectivités Territoriales et de tout autre organisme public dont la gestion financière et comptable relève d’un comptable public ;
  • d’assurer la garde et le maniement des deniers publics ;
  • de veiller à une meilleure allocation des ressources et d’assurer la régulation de
  • la trésorerie dans le cadre du Compte Unique du Trésor ;
  • d’assurer la gestion administrative, financière et comptable de dette publique ;
  • de conduire les relations financières avec l’extérieur ;
  • d’élaborer et d’appliquer la règlementation de la comptabilité publique ;
  • de veiller à la tenue de la comptabilité de l’Etat, des EPN, des Collectivités
  • Territoriales et de toute autre organisme public dont la gestion financière et
  • comptable relève d un comptable public ;
  • d’élaborer et d’appliquer la réglementation relative aux Systèmes Financiers Décentralisés ;
  • de collecter l’épargne publique ;
  • d’élaborer et d’appliquer la réglementation relative aux organismes chargés du crédit, des assurances et des opérations boursières, en liaison avec la banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest, en abrégé BCEAO, et la Commission Bancaire de l’Union Monétaire Ouest-Africaine ;
  • de définir la politique monétaire et bancaire, en liaison avec la BCEAO ;  de veiller à la clôture des opérations de liquidation des organismes publics et parapublics ;
  • de veiller à la surveillance des entreprises sous-tutelle.

MISSIONS

De ces attributions, se dégagent les missions principales du Trésor Public que sont :

  • la mobilisation des ressources;
  • le paiement des dépenses;
  • la gestion de la trésorerie;
  • la tenue de la comptabilité;
  • la surveillance du secteur financier.

ORGANISATION

Pour exécuter au mieux ses missions, le Trésor Public est organisé en :

  • une Direction Générale (DG-DGA-Conseillers Techniques),
  • une Inspection Générale,
  • des structures non comptables et en postes comptables.

En raison de la diversité de ses missions, le Trésor Public de Côte d’ivoire reste une administration fortement déconcentrée avec un réseau composé de 634 services comptables et non comptables repartis aussi bien sur le territoire national qu’à l’étranger.

POLITIQUE MANAGERIALE

Elle se caractérise, entre autres, par :

  • la planification et le suivi-évaluation de l’action administrative ;
  • une gestion méthodique et transparente des carrières ;
  • la promotion des valeurs éthiques et morales et la célébration du mérite ;
  • la mise en œuvre d’un management sensible au genre ;
  • l’adoption d’une politique de communication dynamique ;
  • la mise en place de divers cadres de concertation et de coordination ;
  • l’instauration d’un management participatif ;
  • la modernisation continue des outils et conditions de travail ;
  • l’inscription dans la démarche Qualité ;
  • la consolidation perpétuelle de la politique sociale à travers :
  • la mise en place d’instruments de solidarité et d’entraide du personnel (Fonds de Solidarité des Agents du Trésor, Assistance Mutuelle des Agents du Trésor de Côte d’ivoire, la caisse de Retraite des Agents du Trésor).
  • la construction d’un Centre Médical.

Pour migrer vers une administration résolument orientée client, le Trésor Public a mis en place un système de management de la qualité qui a conduit l’institution à se voir décerner des Prix dont :

  • le Prix de la démarche qualité dans la catégorie administrations Publiques, en 2003 ; le Prix de la première administration publique au titre de la maîtrise qualité, prix harmonisé UEMOA, en 2004 ;
  • Prix d’Excellence de la Meilleure administration numérique de Côte d’ivoire, édition 2013 ;
  • Prix d’Excellence de la Meilleure administration publique de Côte d’ivoire, édition 2014
  • Prix d’Excellence de l’administration la plus moderne de Côte d’ivoire, édition 2016.

Certains postes comptables ont été certifiés :

  • la certification ISO 9001 version 2000 de la Trésorerie Générale de Yamoussoukro, site pilote du projet qualité, en 2008 ;
  • la certification ISO 9001 version 2008 de l’Agence Comptable de la Dette Publique, en 2011.

Le Trésor Public est désormais engagé dans un processus de certification globale en 2019.

PLAN STRATEGIQUE DE DEVELOPPEMENT 2016-2020

L’action administrative est conduite à partir d’un Plan Stratégique de Développement (PSD) du Trésor Public sur la période 2016-2020. Le PSD se décline en 17 projets que sont :

  • 1’ optimisation des ressources de l’État ;
  • 1’ opérationnalisation du Compte Unique du Trésor ;
  • la mise en conformité du système d’information comptable avec les directives communautaires transposées ;
  • la modernisation du Système d’information documentaire du Trésor Public;
  • la mise en place de la caisse de dépôts et de consignations ;
  • le déploiement de la qualité, du contrôle interne et de la maîtrise des risques ;
  • la réforme du dispositif de contrôle de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique ;
  • la réforme du dispositif d’évaluation des performances au sein du Trésor Public ;
  • la réforme institutionnelle et managériale ;
  • l’interconnexion des bases de données DGTCP-DGI-DGD;
  • la modernisation de la gestion par les TIC et le renforcement de la sécurité informatique;
  • l’adaptation de la politique de formation à l’évolution des missions et de l’environnement économique;
  • l’amélioration du dialogue social et promotion du genre;
  • la réforme de l’Observatoire de l’Éthique et de la Déontologie du Trésor Public ;
  • l’amélioration de l’environnement et du cadre de travail ; la recherche de financement des activités du Trésor Public ;
  • la gestion active de la trésorerie de l’État.

La mise en œuvre de ces projets majeurs devrait permettre de bâtir un Trésor Public plus performant au service de l’émergence de la Côte d’ivoire à l’horizon 2020.