Partenariat État-secteur privé: Michel Camdessus apprécie le modèle ivoirien

De passage à Abidjan, Michel Camdessus, ancien directeur général du Fonds monétaire international (Fmi), a pris part à une rencontre d’échange du secteur privé ivoirien. C’était le lundi 29 mai 2018, en présence du Vice-Président de la République, Daniel Kablan Duncan et du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly. A la fin de la rencontre, Michel Camdessus a déclaré avoir été édifié par le modèle ivoirien.
«J’ai assisté à quelque chose de rare. Peut-être même la première fois que je vois autour du Vice-Président de la République et du Premier ministre, le Patronat et le secteur privé d’un pays. Non pas en chiens de faïence, mais en partenaires, habitués à travailler ensemble, et tout aussi décidés à poursuivre ce partenariat», a-t-il déclaré.
L’objectif recherché par l’ancien patron du Fmi, en prenant part à cette rencontre d’échanges, était de s’imprégner du modèle ivoirien, en matière de partenariat État-secteur privé.
En effet, pour booster son économie et asseoir les bases de sa croissance, le Gouvernement de Côte d’Ivoire a mis en place un cadre de concertation avec le secteur privé, appelé Comité de Concertation État Secteur Privé (CCESP). C’est à travers ce comité que sont débattus des sujets concernant le secteur privé.
Depuis la mise en place dudit comité, les deux parties (Etats-secteur privé) travaillent en parfaite harmonie pour hisser le pays vers un idéal commun à tous, à savoir l’émergence économique. Un rêve qui ne peut être possible que grâce à l’apport du secteur privé, moteur de développement et de croissance.
C’est cet exemple de complicité qu’a salué Michel Camdessus et encouragé les deux parties à regarder dans la même direction.