Prise en charge des pathologies sévères: La convention entre le Trésor Public et ses partenaires médicaux signée

Une nouvelle étape dans la consolidation du chantier de la couverture médicale des agents du Trésor Public vient d’être franchie. Celle de la signature de la convention entre l’institution et ses partenaires médicaux relativement à la prise en charge des pathologies sévères. Les échanges de parapheurs ont eu lieu le mardi 10 juillet 2018 entre le Directeur Général du Trésor Public, ASSAHORÉ Konan Jacques et les partenaires en question, au cours d’une cérémonie organisée dans le hall de l’Agence Comptable des Créances Contentieuses (ACCC), sise à Abidjan-Plateau.

Cette convention, a indiqué le Directeur Général, vise à développer des procédures uniques de prise en charge médicale pour optimiser les coûts et les délais de soins médicaux à l’étranger sans nuire au confort et à la sécurité des patients. De manière spécifique, elle devra permettre la mise à disposition d’un réseau complet de structures de soins conformes aux exigences internationales en terme de sécurité médicale ; l’organisation et le suivi de solutions thérapeutiques adaptées à chaque cas ; la gestion des démarches administratives y compris consulaires et financières liées à une évacuation sanitaire ; la maitrise des coûts de soins médicaux sans nuire à la qualité et aux délais de soins fournis.

En clair, grâce à cette convention, les agents dont les dossiers seront retenus par le Comité de validation au regard du référentiel des pathologies sévères, pourraient désormais être pris en charge dans les meilleures conditions et par des structures spécialisées en gestion de soins en Côte d’Ivoire ou à l’étranger, plus précisément en France, en Tunisie et au Maroc.

Le Directeur Général a ajouté que cette convention est très bénéfique pour le Trésor Public en termes de renforcement des capacités de son personnel médical et administratif hospitalier. L’on note que ce partenariat aidera aussi au développement des infrastructures sanitaires du Trésor Public par la construction, à moyen terme de la polyclinique de l’Institution avec l’appui des partenaires médicaux.

Situant l’intérêt de cette action, ASSAHORÉ Konan Jacques a souligné que le bien-être social des agents du Trésor Public est inscrit au rang de priorité au niveau de sa stratégie institutionnelle en ce qu’elle conditionne, dit-il, l’atteinte de la performance.

Il s’est donc félicité de la conclusion de ce partenariat en saluant le travail abattu par le Comité mixte de validation des dossiers médicaux, présidé par le Conseiller Technique ANAUD Théodore Yao. ASSAHORÉ a aussi traduit sa joie pour l’engagement fort et solennel des partenaires médicaux de porter et développer, aux côtés du Trésor Public, les synergies nécessaires à l’amélioration de la santé du personnel.

A travers leur porte-parole, GHAZI Mejbri, les partenaires médicaux ont traduit leur reconnaissance au Directeur Général et ont tenu à le rassurer sur leur détermination à donner entière satisfaction dans l’exécution de ce contrat pour le bien-être des agents. « Vous ne regretterez pas de nous avoir fait confiance », a-t-il promis.