RENFORCEMENT DE LA SURVEILLANCE DE LA GOUVERNANCE : Le Trésor Public innove avec LINX

Le Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique, ASSAHORÉ Konan Jacques a procédé lundi 9 avril 2018, au lancement d’un logiciel d’inspection dénommé LINX, au cours d’une cérémonie organisée à la Direction Générale sise à l’immeuble Sogefiha, Plateau. Conçu et développé par la Direction des Systèmes d’Information (DSI),  avec à sa tête KABRAN Ekian François, à la demande de l’Inspection Générale du Trésor (IGT), cet applicatif, selon l’Inspecteur Général du Trésor, SANOGO Bafétégué, devra répondre à deux problématiques majeures. D’abord, la conservation numérisée des procès verbaux et des rapports issus des missions d’inspection et d’audit interne.

Il s’agit pour l’Inspection Générale du Trésor de palier tous les inconvénients et risques de détérioration liés aux conditions de conservations précaires des procès verbaux. L’autre problématique concerne le suivi de la mise en œuvre des recommandations. L’Inspection Générale du Trésor souligne que les vérifications se font convenablement mais, le suivi de la mise en œuvre des recommandations qui en sont issues est actuellement aléatoire et peu rationnel.

Les statistiques révèlent que le taux de mise en œuvre des recommandations reste faible. A titre d’exemple, en 2017, pour 371 missions effectuées, 3208 recommandations ont été formulées et celles-ci n’ont été mises en œuvre qu’à hauteur de 55% à leur date d’échéance. LINX va donc permettre d’améliorer, de manière significative, cette situation, notamment le processus de numérisation, de suivi et d’évaluation de la mise en œuvre des recommandations. Ce dispositif devra également permettre de maîtriser les coûts par la réduction drastique des missions de suivi et d’évaluation des recommandations ;d’optimiser la planification des missions;d’améliorer leur gouvernance ;d’assainir et de renforcer la sécurité du cadre de travail.

Autant d’acquis salués par le Directeur Général. « Il me plaît d’exprimer toute ma satisfaction de voir aboutir ce projet qui viendra insuffler, assurément, une dynamique nouvelle à la fonction de contrôle des Administrations financières. À cet égard, je tiens à féliciter l’ensemble des acteurs qui ont contribué à sa conception, en adressant une mention toute particulière à l’Inspecteur Général du Trésor pour la conduite parfaite des travaux de développement de ce logiciel », s’est félicité ASSAHORE Konan Jacques. Avant de poursuivre en ces termes: « La fonction de contrôle des Services reste une activité essentielle au sein de notre Administration. Celle-ci participe de la bonne gouvernance et partant, de l’efficacité du service public. C’est donc à juste titre que le renforcement du contrôle et de l’assistance a été inscrit au chapitre des actions prioritaires du Plan Stratégique de Développement 2016-2020 du Trésor Public ».

Pour son déploiement, 75 sites pilotes du réseau des postes comptables du Trésor Public, des Impôts et des Douanes ont été retenus. L’ensemble des postes comptables du réseau et les services du Trésor Public seront progressivement servis. Soulignons que cette cérémonie a vu la participation de l’Inspecteur Général des Finances, ‎ SYLLA Lassana, du Directeur Général des Douanes, le Colonel DA Pierre Alphonse et d’un représentant du Directeur Général des Impôts. Tous ont félicité le Trésor Public pour cette initiative qui contribue de fort belle manière à la modernisation et à la performance de l’Administration publique.