SYSTÈME COMPTABLE OHADA RÉVISÉ: Les cadres du Ministère de l’Économie et des Finances formés

Le Ministère de l’Économie et des Finances, à travers le Conseil National de la Comptabilité (CNC) a organisé le jeudi 07 juin 2018 un atelier de formation en direction des cadres dudit Ministère en vue de les informer sur les points d’innovation contenus dans le Système Comptable OHADA (SYSCOHADA) révisé. La formation s’est déroulée dans la salle de formation de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, sise au plateau.
Procédant à l’ouverture des travaux, M. AKPESS Yapo Bernard, Directeur de Cabinet Adjoint a exhorté les participants à s’approprier les points d’innovation contenus dans ce nouveau référentiel, notamment de les sensibiliser sur les nouveaux modèles des états financiers.
Auparavant, M. MIMBA Kocounseu Antoine, Conseiller Technique du Ministre, par ailleurs Président du Conseil National de la Comptabilité (CNC) a situé les objectifs de la formation. Il s’agit, a-t-il indiqué, de sensibiliser les participants sur les raisons de la réforme, les définitions et structure des états financiers et la note annexe n°34 : « Fiche de synthèse des principaux indicateurs financiers », en s’appuyant sur l’exemple du guide d’application sur les états financiers.
Ce sont vingt-cinq participants, à savoir des Conseillers Techniques du Ministre de l’Économie et de Finances, des cadres de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique et ceux de la Direction Générale de l’Économie qui ont pris part à cette session. La formation permettra à ces cadres de prendre connaissance des innovations apportées par la réforme du référentiel comptable SYSCOHADA, de connaitre la structure des états financiers notamment le bilan, le compte de résultat et les états annexés et d’interpréter les différents indicateurs financiers.
La formation est animée par trois experts comptables, expérimentés, qui ont participé, selon MIMBA, à toutes les étapes de la réforme et qui ont animé plusieurs sessions de formation des cadres des administrations privées et publiques.
Le Conseil des Ministres de l’Organisation pour l’Harmonisation du Droit des Affaires en Afrique (OHADA), faut-il le rappeler, a adopté, lors sa 43ème session, le nouvel Acte uniforme relatif au droit comptable et à l’information financière, le 26 janvier 2017, à Brazzaville (Congo).
Cet Acte uniforme, d’une part, est moderne, adapté et en cohérence avec les autres Actes uniformes, et d’autre part, tient compte de l’évolution de la normalisation comptable internationale et des meilleures pratiques dans le monde. Il est aussi en adéquation avec l’environnement juridique et économique des États parties de l’OHADA.
Le Système Comptable OHADA (SYSCOHADA) annexé à l’Acte Uniforme est articulé autour d’un cadre conceptuel, de l’amélioration des traitements comptables, de la présentation des états financiers et de dispositions nouvelles.
Le CNC, faut-il le rappeler, est un organe de normalisation comptable relevant du dispositif institutionnel de l’UEMOA chargé d’assurer la coordination et la synthèse des travaux de normalisation comptable , de veiller à la bonne application et à l’interprétation correcte des normes comptables et d’émettre des avis et recommandations sur toute question d’ordre comptable notamment en matière de règlementation des activités économiques et financières.