Transparence: La BAD améliore son classement sur l’indice mondial en 2018

La Banque africaine de développement (BAD) figure parmi les quatre meilleures organisations qui diffusent des données transparentes et ouvertes sur l’impact, les résultats et l’évaluation de leurs projets. Raison de plus, cette institution panafricaine gagne six places par rapport à son positionnement en 2016.

C’est ce qu’indique l’édition 2018 du rapport sur l’indice de transparence de l’aide, publié par Publish What You Fund (Publiez ce que vous financez). Ce meilleur classement récompense l’amélioration des capacités opérationnelles de la Banque ainsi que l’efficacité de ses systèmes et de ses processus. En effet, il est reconnu à la Bad comme étant une des institutions fiables qui respecte les exigences de qualité dans la préparation de ses rapports, et observe les règles de divulgation des programmes, projets, aides et interventions financières.

L’indice de transparence de l’aide (ATI) est la seule évaluation indépendante de la transparence de l’aide au sein des principales agences humanitaires et de développement. Il exige une publication rapide et précise, complète et proactive de toutes les formes d’aide et d’activités de développement qui y sont liées. L’indice a révélé que bien que les organisations fournissent des informations sur les objectifs de leurs opérations, seules quatre Institutions financières de développement (IFD). Il s’agit de la Banque asiatique de développement, la Banque interaméricaine de développement, la Banque mondiale et la Banque africaine de développement.