AMÉLIORATION DE L’ENVIRONNEMENT ET DU CADRE DE TRAVAIL AU TRÉSOR PUBLIC: Un protocole d’accord conclu avec l’INHP

La Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique (DGTCP) et l’Institut National d’Hygiène Publique (l’INHP) ont signé ce mardi 16 avril 2019 un protocole d’accord portant sur la formation des agents et la réalisation d’un audit d’hygiène au Trésor Public. La cérémonie, qui a eu pour cadre la salle de conférence de la DGTCP sise au 7ème étage de l’immeuble Sogefiha, était conduite par MM. AHOUSSI Arthur, SANOGO Bafétégué et le professeur BENIE Bi Vroh Joseph, respectivement Directeurs Généraux Adjoints (DGA) du Trésor Public et Directeur de l’INHP.
Le présent protocole a pour objet d’accompagner le comité d’hygiène de la DGTCP, à travers la formation des agents du Trésor Public et la réalisation d’un audit du dispositif actuel d’hygiène. Tout en saluant ce partenariat qui vise à renforcer la coopération entre l’INHP et le Trésor Public, le DGA SANOGO a, au nom du Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique, rassuré que le Trésor Public tiendra ses engagements en ce qui concerne le respect des dispositions du Protocole d’Accord.
En effet, la DGTCP sollicite le concours de l’INHP pour réaliser l’audit hygiène des services du Trésor Public selon la liste des services qui sera fournie par la Direction Générale ; faire parvenir à la Direction Générale du Trésor et de la comptabilité Publique les rapports de formation et d’audit hygiène et assurer la formation en hygiène du comité hygiène et des correspondants hygiène.
En retour, la DGTCP s’engage à mettre à la disposition de l’Institut National d’Hygiène Publique la liste de ses services en vue d’en dégager un échantillon représentatif devant faire l’objet d’audit. Elle fournit les moyens nécessaires pour la formation des membres du Comité d’Hygiène et des correspondants hygiène puis la réalisation de l’audit hygiène telles que spécifiées dans les termes de référence de l’audit et le cahier des charges de la formation. La DGTCP assure aussi la sensibilisation de l’ensemble des agents avant la réalisation de l’audit hygiène.
« La problématique de l’hygiène dans nos services constitue un chantier capital dans le cadre de la certification globale de notre institution », a relevé le DGA. Le DGA a en outre indiqué que, l’amélioration de l’environnement et du cadre de travail constitue l’un des projets majeurs inscrit dans le Plan Stratégique de Développement (PSD) 2016-2020 du Trésor Public.
Pour sa part, le professeur BENIE Bi Vroh Joseph s’est réjoui de ce protocole qui constitue, selon lui un cas pratique de partenariat entre deux services publics, déterminés à garantir un environnement hygiénique et sécuritaire aux travailleurs.
Rappelons à toutes fins utiles que le Comité d’hygiène du Trésor Public a été officiellement installé le 25 octobre 2018. Une feuille de route avait clairement été définie dont les actions essentielles sont déjà perceptibles, notamment l’élaboration d’une politique d’hygiène et la signature de ce protocole d’accord avec l’Institut National d’Hygiène Publique.