EN VISITE SUR LE SITE DU RESTAURANT DU TRÉSOR PUBLIC: Les dernières instructions du Directeur Général pour aller vite

Le Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique ASSAHORÉ Konan Jacques tient à la réalisation du restaurant des agents du Trésor Public, dénommé RestauTrésor, projet qu’il a d’ailleurs inscrit au nombre de ses priorités, après son accession à la tête de l’Institution. Le mercredi 18 mars 2020, il était une fois de plus sur le site, logé au-dessus du bâtiment abritant la Trésorerie Générale d’Abidjan-Sud (TGAS).

Accompagné des Directeurs Généraux adjoints, AHOUSSI Arthur et SANOGO Bafétégué, du Président du comité de pilotage, le Conseiller Technique Anaud Théodore YAO et de l’Administrateur général de la Caisse de Retraite complémentaire des Agents du Trésor Public (CRAT), KOUADIO Konan Eugène, le Directeur Général entendait constater de plus près l’évolution des travaux. S’il s’est dit séduit par ce qui a été déjà réalisé, ASSAHORÉ a toutefois relevé une fausse note, relativement au délai de livraison du restaurant. Les inquiétudes portent sur les voies d’accès, notamment les escaliers et les ascenseurs dont les travaux peinent à avancer, par la faute des entreprises elles-mêmes.
« Au terme de la visite, je suis satisfait de ce que j’ai vu, mais je reste sur ma faim concernant le délai de livraison du restaurant qui n’a pas été tenu. Le chantier traine, ce n’est pas normal », a déploré le Directeur Général, soulignant que la performance, c’est à la fois une question de qualité mais aussi de respect des délais fixés.
Aussi le Directeur Général a-t-il demandé à toutes les entreprises intervenant dans la réalisation de cet ouvrage de travailler avec beaucoup plus d’efficacité et de lister tous leurs besoins, d’établir des chronogrammes clairs, assortis de délais précis des tâches qui restent à réaliser. En tout état de cause, ASSAHORÉ n’entend plus patienter au-delà de deux mois.

Des instructions qui ne sont pas tombées dans des oreilles de sourds, les opérateurs s’étant engagés à tout mettre en œuvre afin de remplir convenablement leurs parts de contrat.
Construit sur un espace de 875 m², le restaurant comprend un espace grand public, un carré VIP et une terrasse, le tout pouvant accueillir simultanément 350 personnes dont 40 membres du personnel. Aussi un dispositif basé sur la digitalisation devra-t-elle permettre de mieux gérer le temps, à travers la commande et le paiement en ligne des plats. Par ailleurs, un service de livraison sera mis en place pour les personnes n’ayant pas le temps de se déplacer.