Promotion des Bons et Obligations du Trésor : La TGAS mobilise les populations de Treichville autour des Bons et Obligations du Trésor

Le Trésor Public, à travers la Trésorerie Générale d’Abidjan-Sud (TGAS) a pris ses quartiers le mardi 6 novembre 2018 dans la cité cosmopolite et d’intenses activités économiques de Treichville. La TGAS et ses postes rattachés qui avaient à leurs côtés l’Agence Comptable Centrale des Dépôts (ACCD) et la Direction du Financement et du Suivi des Politiques Sectorielles (DFSPS) y étaient dans le cadre de la campagne d’information et de sensibilisation des populations sur les Bons et Obligations inscrits en compte courant à l’ACCD.
A l’occasion, la salle des mariages de la mairie retenue pour la circonstance s’est révélée exiguë pour accueillir les centaines de femmes, jeunes et hommes des différents secteurs d’activités qui ont répondu à l’appel. Une mobilisation exceptionnelle dont s’est enorgueilli l’adjoint au maire M. M’BOTO Jean Roger, représentant le maire de la commune, Albert François Amichia. Dans son mot de bienvenue, il a indiqué que la mairie accompagne toutes les actions qui concourent au bien-être économique et social des populations.
C’est pourquoi, il s’est félicité du choix de Treichville pour l’organisation de cette campagne portant sur l’inclusion financière, avant d’encourager les populations à adhérer massivement aux produits du Trésor Public, notamment aux Bons et Obligations inscrits en compte courant à l’ACCD.
Mme KOUAKOU née KOUADIO Eugénie Affala, Trésorier Général d’Abidjan-Sud n’en demandait pas mieux. Elle a traduit, au nom du Directeur Général, ASSAHORE Konan Jacques, sa reconnaissance au premier magistrat de la commune, le Maire AMICHIA François et son conseil municipal pour leur franche collaboration. Pour elle, la forte mobilisation des populations est la manifestation du grand intérêt que la commune accorde au Trésor Public et à ses produits.
Puis, situant le cadre de cette opération, Madame le TGAS a indiqué que celle-ci s’inscrit dans le cadre de l’optimisation des ressources intérieures, thème retenu cette année par le Trésor Public, en vue de renforcer les capacités de financement de l’État. Mme KOUAKOU née KOUADIO Eugénie Affala a aussi souligné qu’à travers les Bons et Obligations du Trésor, l’épargnant sécurise non seulement son argent mais qu’il fructifie aussi ses revenus pour ses futurs investissements, tels que le financement de l’éducation de ses enfants ou encore pour s’assurer une bonne retraite à la fin de sa vie professionnelle.

Il est revenu par la suite, à M. MAMBO Valentin, représentant le Directeur du Financement et du Suivi des Politiques Sectorielles, M. DOH André de présenter dans les détails les Bons et Obligations ainsi que les avantages de ces produits d’épargne. Il s’agit des Bons avec des maturités de 3 mois ; 6 mois ; 9 mois et 12 mois assorties respectivement de taux d’intérêts de 3,75% ; 4,75% ; 4,85% et 5%.
Quant aux Obligations, elles sont sous deux formes : les obligations de 3 ans avec un taux d’intérêt de 7,25% l’an et celles de 5 ans avec un taux d’intérêt de 8,25% l’an. Selon l’orateur, ces taux sont les meilleurs sur le marché et les titres garantis à 100% par l’État de Côte d’Ivoire. « Le risque pour le souscripteur de perdre son épargne est donc quasi inexistant », a-t-il tenu à rassurer.
M. SORO Eugène, Fondé de Pouvoirs à l’ACCD a, quant à lui, présenté la Banque des dépôts du Trésor, en insistant sur les produits et prestations ainsi que les nombreuses opportunités et facilités offertes aux populations en matière d’ouverture et de gestion de leurs comptes bancaires.
Il faut souligner que de 2005 à 2017, le Trésor Public a mobilisé, grâce à l’émission des Bons et Obligations du Trésor 9,7 milliards de FCFA. Et au cours de cette période, l’Institution a redistribué 1,1 milliard de FCFA d’intérêts aux souscripteurs.