7è Assemblée Générale Ordinaire de l’AMAT-CI: AHOUSSI Arthur lance les travaux à Grand-Bassam

Représentant du Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique, M. ASSAHORÉ Konan Jacques, le Directeur Général Adjoint, M. AHOUSSI Arthur, a procédé à l’ouverture solennelle des travaux de la 7è Assemblée Générale Ordinaire de l’Assistance Mutuelle des Agents du Trésor de Côte d’Ivoire (AMAT-CI), ce jeudi 22 avril 2021, dans la cité balnéaire de Grand-Bassam.

Tout en réitérant le soutien de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique à la structure et à ses organes dirigeants, le Directeur Général Adjoint s’est réjoui, d’emblée, de la grande résilience dont aura fait preuve l’AMAT-CI en poursuivant sa marche en vue d’une amélioration continue du bien-être social des agents dans le contexte difficile de la pandémie de Covid-19.

Saluant ensuite les résultats probants enregistrés malgré la Covid-19, AHOUSSI Arthur a cependant appelé à la vigilance de tous. Il a ainsi exhorté les dirigeants de l’AMAT-CI à veiller à l’amélioration de leur offre de soins afin de continuer à garantir aux agents du Trésor Public une couverture maladie de qualité.
« Il vous revient de procéder à la construction de l’hôpital de référence de l’AMAT-CI en vue d’optimiser le rendement de la Mutuelle. De plus, il vous appartiendra de renforcer davantage les outils de gouvernance et diversifier le mécanisme de financement afin de maintenir l’équilibre financier de notre Mutuelle. À cela s’ajoute le respect des normes prudentielles et la promotion d’idées innovantes en vue de l’amélioration du bien-être des agents du Trésor Public », a-t-il conseillé.

Présidente du Conseil d’Administration (PCA), Mme DOLLO Hélène n’avait pas manqué de saluer avec force l’engagement de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique à faire de l’AMAT-CI l’un des piliers de sa politique sociale.

Évoquant ensuite les objectifs des présentes assises, elle a révélé que les participants auront à examiner les comptes des exercices 2018 et 2019 pour lesquels il n’y a pas eu d’Assemblée Générale Ordinaire du fait de la Covid-19. Selon elle, ils auront notamment à décider de l’affectation des résultats afférents audits exercices, mais aussi à approuver les projets de budgets au titre des années 2020 et 2021.

En attendant, Mme DOLLO Hélène a encore tiré sur la sonnette d’alarme face à la hausse du taux de sinistralité qui menacerait la pérennité de la Mutuelle. Aussi a-t-elle plaidé afin que soit mise en œuvre l’une des résolutions clés de la dernière Assemblée Générale Ordinaire qui avait décidé d’une augmentation des cotisations, seule à même de permettre un équilibre financier de la structure.

Mais la PCA n’aura pas émis que des craintes. Elle s’est aussi réjouie d’avancées telles que l’achèvement de l’édifice qui devrait accueillir le siège et les services de l’AMAT-CI, l’acquisition d’un site en vue de la construction de l’hôpital de référence de l’AMAT-CI, la finalisation du processus d’édition des nouvelles cartes d’adhérents plus sécurisées, ainsi que l’opérationnalisation concluante du nouveau produit ‘’Santé du Retraité’’

Il était revenu à Mme KOUAKOU Affala Eugénie de planter le décor de ses assises en sa qualité de Présidente du Comité d’Organisation (PCO). Elle a notamment indiqué que les présentes assises devraient, entre autres, servir à affiner la stratégie en vue du maintien de la viabilité de l’AMAT-CI, mais aussi procéder au renouveler du Conseil d’Administration ainsi que du Commissariat aux comptes.