Assemblée Générale Mixte de l’AMAT-CI: Ouverture des travaux à Grand-Bassam

Les travaux de la 6ème Assemblée Générale Ordinaire couplée à une Assemblée Générale Extraordinaire de l’Assistance Mutuelle des Agents du Trésor de Côte d’Ivoire (AMAT-CI) ont été ouverts ce jeudi 6 décembre 2018, à l’Hôtel NSAH de Grand-Bassam, par l’Inspecteur Général du Trésor, M. SANOGO Bafétégué, représentant le Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique, M. ASSAHORÉ Konan Jacques.
Avant de lancer officiellement les travaux, l’Inspecteur Général du Trésor (IGT) a rappelé la politique sociale hardie mise en place par le Directeur Général depuis sa prise de fonction en 2016, et qui colle, selon lui, au principe qui soutient que le bien-être des agents et leur performance sont corrélés.
Saluant ensuite l’extraordinaire mobilisation des délégués à cette Assemblée Générale Mixte, le représentant du Directeur Général du Trésor Public les a exhortés à consolider la cohésion sociale et la solidarité, afin de permettre à l’AMAT-CI de jouer pleinement son rôle.
« À cet égard, il est nécessaire pour notre Mutuelle de s’adapter au nouveau contexte de management essentiellement orienté performance tel que prôné par la Direction Générale », a-t-il insisté.
Félicitant le Conseil d’Administration et l’Administrateur Général pour le travail abattu ainsi que pour la gestion selon lui satisfaisante de l’année 2017, SANOGO Bafétégué s’est particulièrement réjoui du fait que les textes de l’AMAT-CI aient été mis en conformité avec la réglementation communautaire en vigueur dans l’UEMOA.
Cependant, l’IGT a appelé à continuer à déployer les efforts afin de contenir le taux de sinistralité de l’AMAT-CI qui excède aujourd’hui la norme.
« Je voudrais particulièrement engager les dirigeants à renforcer davantage la gouvernance à tous les niveaux, diversifier les mécanismes de financement et promouvoir des idées innovantes afin de maintenir l’équilibre financier de notre Mutuelle », a conseillé SANOGO Bafétégué.
Il a aussi exhorté les dirigeants de l’AMAT-CI à accélérer les chantiers tels que l’acquisition du siège de la Mutuelle et surtout l’érection d’un hôpital de référence. Assurant ainsi les uns et les autres sur l’engagement de la Direction Générale à accompagner la mise en œuvre des recommandations qui sortiront des assises de Grand-Bassam.
Avant l’IGT, la Présidente du Conseil d’Administration de l’AMAT-CI, Mme DOLLO Hélène, a réitéré toute la gratitude des bénéficiaires des actions de la Mutuelle à l’endroit du Directeur Général qui a fait, selon elle, de celle-ci l’un des piliers de sa politique sociale.
À l’en croire, les assises de Grand-Bassam, qui résultent d’une mission d’audit et de vérification diligentée par l’Inspection Générale du Trésor, consisteront à réviser les textes de la Mutuelle, examiner les résultats de l’exercice 2017, décider de l’affectation du résultat ainsi que le projet de budget au titre de la gestion 2019.
À l’instar de l’IGT, Madame la PCA n’a pas manqué de tirer la sonnette d’alarme sur le fait que la part des cotisations acquises consacrées aux dépenses maladies a dépassé la limite prescrite.
« Cela n’est pas sans risque sur l’équilibre financier de l’AMAT-CI », a-t-elle mis en garde.
La PCA a cependant rassuré les uns et les autres sur les dispositions prises, afin d’améliorer les prestations sans toutefois devoir systématiquement augmenter les cotisations.
Selon Mme DOLLO Hélène, cela consistera à élargir l’offre des prestations sociales à travers la mise en place de nouveaux produits à même de générer des revenus additionnels.
Ainsi que l’a souhaité l’IGT, la PCA de l’AMAT-CI a annoncé la mise en chantier, dès le premier trimestre de l’année 2019, de l’hôpital de référence de la Mutuelle, la mise en circulation dès janvier 2019 des nouvelles cartes sécurisées en vue de faire face à la fraude, ainsi que l’acquisition du siège en vue de répondre à l’exiguïté des locaux actuels.
À noter que la cérémonie d’ouverture a aussi été marquée par les discours de bienvenue du deuxième adjoint au Maire de Grand-Bassam, M. WOGNIN Guy Daniel et de la Présidente du Comité d’Organisation (PCO), Mme KOUAKOU Eugénie.