Assemblée Générale Ordinaire 2020 de la CRAT: Des résultats probants, en dépit de la pandémie à coronavirus

L’Assemblée Générale Ordinaire de la Caisse de Retraite complémentaire des Agents du Trésor (CRAT), au titre de l’exercice 2020, s’est ouverte ce lundi 28 juin 2021, à l’Hôtel Président de Yamoussoukro.
En l’absence du Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique, M. ASSAHORÉ Konan Jacques, c’est à son Conseiller Technique KOSSONOU Yao Ignace qu’il est revenu de livrer le message de celui-ci et de procéder au lancement officiel desdites assises.

Dans son message, le Directeur Général a ainsi indiqué qu’après trois années de fonctionnement, il était impérieux de marquer un arrêt afin de récapituler les actions menées et d’effectuer les ajustements nécessaires à l’atteinte des objectifs, dont le principal reste le bien-être des agents appelés à faire valoir leur droit à la retraite.

Au-delà de l’exercice 2020, le Directeur Général n’a pas manqué de se réjouir du fait que la CRAT ait su faire le bonheur de dizaine d’agents qui ont pu effectivement obtenir un complet financier utile au maintien de leur pouvoir d’achat au moment où ils s’apprêtaient à faire valoir leurs droits à la retraite.

Tout en saluant le résultat bénéficiaire de 582 millions de F CFA au titre de l’exercice 2020, ainsi que la diversification des activités de la CRAT, avec l’inestimable appui apporté aux investissements initiés par la Direction Générale du Trésor Public, tels que le projet immobilier et le restaurant du personnel, ASSAHORÉ Konan Jacques a cependant mis en garde contre tout triomphalisme.
« Je vous exhorte à éviter de tomber dans le piège de l’autosatisfaction, au risque de vous y enliser (…). Mettez plutôt à profit cette Assemblée Générale pour adresser les questions étroitement liées à la viabilité de la CRAT et à l’incidence positive qu’elle est destinée à avoir sur la vie des agents du Trésor Public, qu’ils soient en activité ou à la retraite », a-t-il martelé.

Peu avant, et à la suite du Président du Comité d’Organisation (PCO), M. NOUFÉ Michel, Directeur des Moyens Généraux (DMG), le Président du Conseil d’Administration de la CRAT, M. BÉDI Gnagne, avait annoncé à l’auditoire les résultats bénéficiaires que la CRAT avait réalisés au cours de l’exercice 2020. Malgré un contexte difficile marqué principalement par la pandémie de la COVID-19 qui aura perturbé l’économie mondiale, mais aussi à cause de l’aggravation du ralentissement de la croissance économique enregistrée au plan national.
« Ces performances encourageantes nous conforte dans la capacité de la CRAT à préserver et rentabiliser l’épargne des agents », s’est félicité BÉDI Gnagne.

Qui a ainsi égrené les éléments caractéristiques de la gestion 2020, avec un chiffre d’affaires de 6, 920 milliards de F CFA, en hausse de 2% par rapport à 2019 ; un montant de prestations servies aux membres de 894 millions de F CFA, en hausse de 73, 48% par rapport à 2019, un taux de frais de gestion de 4% en deçà de la norme règlementaire de 15% ; une provision mathématique de 29, 846 milliards de F CFA contre 21, 997 milliards de F CFA en 2019, soit une progression de 35,68%, un total bilan de 34, 371 milliards de F CFA contre 23, 773 milliards de F CFA en 2019, soit une hausse de 30, 83%.

Enfin, une rémunération de l’épargne des agents à un taux de 4%, un taux de couverture des engagements à hauteur de 104 %, ainsi qu’un résultat bénéficiaire de 582 millions de F CFA.

À noter que le Conseil d’Administration de la CRAT est enfin au grand complet avec la désignation par consensus de M. CISSÉ Brahima, Secrétaire Général de l’Association Syndicale des Agents du Trésor de Côte d’Ivoire (ASAT-CI), comme représentant des syndicats du Trésor Public au sein de cet organe dirigeant.