Budget 2020: Le Ministre Moussa Sanogo annonce une baisse de 500 milliards francs CFA

Présentant 7 projets de loi et le Document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle (DPBEP) 2021-2023 devant les Sénateurs les 23 et 24 juillet dernier, le ministre Moussa Sanogo s’est inquiété de l’impact de la pandémie de la Covid-19 sur les projections budgétaires. A ce propos, Moussa Sanogo s’est prononcé sur les scénarii dont dispose son équipe. «Nous avons fait le pari que la pandémie serait achevée d’ici à fin juin. Malheureusement ce n’est pas encore le cas. Mais je dois dire que l’impact économique n’est pas le même comparé à ce qu’on peut vivre au mois de juillet (…) », a-t-il affirmé. Et d’ajouter : « Quand nous avons fait des simulations au niveau fiscal, c’est une baisse de l’ordre de 500 milliards FCfa que nous entrevoyons sur le niveau des recettes fiscales. Mais aujourd’hui, on se situe à un niveau un peu mieux par rapport à la baisse que nous entrevoyons. Par contre les ressources extérieures se sont accrues à environ 600 milliards francs CFA d’appuis reçus de la communauté financière internationale pour nous aider à faire face à toutes ces difficultés. Les principaux problèmes ont été noté surtout au niveau de la dépense, qui a connu une hausse extrêmement importante pour prendre en charge toutes les difficultés liées à la Covid-19, le paiement des primes à verser à différents types d’agents qui n’étaient pas forcément prévus au Budget. Nous avons d’autres scénarios qui malheureusement peuvent être quelques un peu plus délicat si la crise devrait s’approfondir », a-t-il précisé.