Bureau international de l’UPU: Le Japonais, Masahiko Metoki succède à Bishar Hussein

Les assises du 27ème congrès de l’Union postale universelle (UPU) ouvertes le 9 août dernier à Abidjan, tirent allègrement à leur fin, avec l’élection du Japonais, Masahiko Metoki, en tant que nouveau président de l’Institution.

La Côte d’Ivoire a-t-elle gagné son pari à travers l’organisation du 27ème congrès de l’Union postale universelle (UPU) ? Apparemment oui, si l’on s’en tient aux moyens déployés par l’Etat de Côte d’Ivoire sur tous les plans, et surtout du nombre des délégations qui ont pris part à ces assises en présentiel ou par visio-conférence. En présentiel, l’on évoque à peu près 170 délégations sur 192 pays membres que compte l’union. L’enjeu de cette rencontre d’Abidjan, faut-il le souligner est de taille pour les pays-membres de l’UPU qui ont besoin de réinventer l’activité postale, en l’adaptant à l’environnement socio-économique mondial. C’est pour cette raison d’ailleurs, les assises d’Abidjan ont été une occasion d’une part pour le bilan de la SPMI (Stratégie Postale Mondiale d’Istanbul du Cycle 2017- 2020) et élaborer la Stratégie Postale Mondiale d’Abidjan (SPMA).

Le second enjeu, comme cela est de coutume pour cette union, c’est de renouveler les instances dirigeantes de l’UPU notamment la direction générale et la vice-direction générale. A propos justement du renouvellement des instances de l’Upu, les pays membres de l’Union postale universelle (UPU) connaissent depuis hier, mercredi 25 août, celui qui assumera les fonctions de la direction générale du bureau international de l’Union. Il s’agit du Japonais Masahiko Metoki. Celui-ci a été élu avec 102 voix contre 40 voix pour le Suisse Pascal Clivaz, et 14 voix pour le Belge Jack Hamande. Succédant ainsi au Kenyan Bishar Hussein, Masahiko Metoki devra conduire le bureau international de l’Union postale universelle, jusqu’au prochain congrès. Avec l’élection du nouveau DG du bureau de l’Upu et de son adjoint, c’est clair que les assises de l’Upu tirent définitivement à leur fin.

Masahiko Metoki est un sachant de l’activité postale. Il a d’abord rejoint le ministère japonais des postes et des télécommunications en 1983. Il a ensuite exercé le rôle de Postmaster au bureau de poste de Nihonmatsu dans la préfecture de Fukushima, puis est revenu au Bureau d’épargne du ministère des postes et des télécommunications en tant que Directeur du Bureau du service international. En 2003, il a repris du service à la poste japonaise, où il a continué ses travaux sur l’activité d’épargne postale jusqu’à ce qu’il soit appelé à rejoindre les efforts de privatisation de l’organisation en tant que Directeur du Bureau de la promotion de la privatisation des services postaux, dépendant du secrétariat du Cabinet. Depuis la privatisation de la poste, Metoki a exercé des rôles de direction relatifs à l’introduction en bourse de la poste, à la gouvernance et aux affaires postales internationales. Outre son expérience dans le milieu postal, M. Metoki a travaillé auprès du ministère japonais des affaires étrangères et de l’ambassade du Japon en Thaïlande. M. Metoki est bien connu à l’UPU, puisqu’il représente le Japon en tant que Président du Conseil d’exploitation postale (CEP) depuis 2012. Il a également présidé la Commission du 22ème Congrès en charge des services fi¬nanciers postaux et le Groupe «Services fi-nanciers postaux» du CEP. M. Metoki a été à la tête de la toute première révision de la Convention postale universelle, permettant ainsi l’expédition par la poste d’équipements munis de piles ou de batteries.