Campagne sur la Bancarisation / Les populations du Gôh (Gagnoa) éclairées sur les opportunités Bancaires

« Améliorer significativement le taux de bancarisation qui est de 19,7% en Côte d’Ivoire, en favorisant l’inclusion financière surtout en milieu rural »
Tel est l’objectif visé par la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique qui a organisé une campagne de sensibilisation sur la promotion de la bancarisation, en faveur des populations de la région du Goh (Gagnoa), du 2 au 4 octobre 2018.

Cette campagne dont le thème est « Qualité des services financiers au profit de la population », a connu son apothéose à la préfecture de Gagnoa, en présence des autorités administratives, politiques, coutumières de la région. Notamment le Préfet de la région du Gôh, préfet du Département de Gagnoa, M.SANOGO Al-Hassana, le Trésorier Général de Gagnoa, M.GOSSAN Gossana, représentant le Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique. Ainsi que le Sous-Directeur des Affaires Monétaires et Bancaires à la DECFINEX, M.YOBOUET Dowo, Chef de la mission.

A cette occasion le Trésorier Général de Gagnoa, s’est réjoui de la mobilisation des populations, des structures financières et des opérateurs économiques. Surtout la participation des banques et établissements financiers installées dans la ville tels que, la SGBCI, la SIB, la Banque des Dépôts du Trésor, la BNI, NSIA Banque et la COOPEC.

Pour le représentant du Directeur Général du Trésor Public, leur présence à cette opération témoigne l’intérêt qu’ils accordent à la bancarisation, et justifie également les bons rapports qu’ils entretiennent avec le Trésor Public. En situant le cadre et les objectifs de la Campagne, M.GOSSAN Gossan, les a remerciés et exhorté les autres services financiers à leur emboiter le pas, afin d’offrir des opportunités de service aux populations.

« Notre rencontre de ce jour est l’expression de la volonté de l’État de promouvoir la bancarisation en vue de porter le taux de bancarisation à plus de 20% », a-t-il indiqué.

La cérémonie de clôture qui fait suite aux deux précédents jours de sensibilisation des commerçants dans les marchés de la ville par les exposants, a été marquée par une conférence sur la bancarisation en Côte d’Ivoire, prononcée par M.YOBOUET Dowo. Dans son exposé, le conférencier a présenté à l’assistance, les avantages d’un compte bancaire, la loi portant sur le traitement des comptes dormants et la réglementation bancaire en vigueur en Côte d’Ivoire.
Aussi a-t-il rappelé les efforts consentis par le Ministère de l’Économie et des Finances, la BCEAO et l’UEMOA dans le sens de l’amélioration du taux de bancarisation.

En outre, les participants ont été entretenus sur les qualités des services bancaires à travers un panel qu’ont animé MM. YEBOUÉ A Léonce responsable Financier, représentant l’APSFD-CI et le responsable de l’APBEFCI, M. Kaucoud Akmel.

Les panélistes ont partagé leur vision, en relevant l’intérêt que représente ce sujet pour les banques, qui selon eux, doivent recourir à de nouvelles stratégies de communication et de prestations. Et ce, pour renforcer la confiance des clients, en encourageant l’ouverture de compte bancaire qui reste une opportunité pour les populations. Les différentes communications ont été suivies d’échanges et de visite des stands installés sur l’esplanade de la préfecture. Où les différentes banques et les établissements financiers ont répondu au mieux aux attentes des populations à qui ceux-ci, ont présenté leurs différents produits.

La délégation du Trésor Public, faut-il rappeler, était composée de la Direction des Établissements de Crédit et des Finances Extérieures (DECFINEX), la Direction de la Réglementation et de la Surveillance des Systèmes Financiers Décentralisées (DRSSFD) et de la Direction de la Communication et des Relations Publiques (DCRP).