ÉCHANGES COMMERCIAUX DANS L'ESPACE CEDEAO: La Tunisie vise un volume de 10% d’ici 2020

Le gouvernement tunisien envisage d’intensifier sa coopération économique et commerciale avec la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), avec un accent particulier sur la promotion des échanges et des investissements. C’est ce qu’a indiqué le ministre tunisien des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui, après la visite de courtoisie qu’il a rendue, le lundi 12 mars 2018, à Abuja, au Nigeria, au président de la Commission de l’organisation ouest-africaine, Jean-Claude Kassi Brou.
L’entretien avec M. Brou a porté sur le renforcement de la coopération entre la Tunisie et la Cedeao. Cette visite, selon le chef de la délégation fait suite à celle effectuée du 19 au 22 novembre 2017, à Tunis, par l’ancien président de la Commission de la Cedeao, Marcel de Souza. Au cours de cette visite, un mémorandum d’entente entre la Tunisie et la Cedeao avait été signé. Il consacre la mise en place d’un cadre de coopération et d’une plate-forme de dialogue entre les deux parties, et vise la promotion des échanges dans les domaines économique, commercial, agricole, scientifique, technique et éducatif, ainsi que dans tout autre domaine d’intérêt commun à définir par celles-ci.
L’objectif recherché par le gouvernement tunisien, est d’augmenter, à terme, le volume de ses échanges avec les pays africains à hauteur de 10% de l’ensemble de ses échanges, d’ici à 2020. A ce jour, les échanges entre la Tunisie et l’Afrique ne représentent que 2,4% du volume total. Cette situation s’explique par une difficulté d’accès au marché continental par les petites et moyennes entreprises (PME), liée notamment au manque de financement et aux défaillances par rapport à l’élaboration des études du marché africain.