Gestion des Finances Publiques: Un séminaire sur la PNG ouvert à Bassam

Représentant le Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique, M. ASSAHORÉ Konan Jacques, le Conseiller Technique chargé des Relations avec la BCEAO, M. KOUADIO Mathias, a procédé à l’ouverture solennelle, ce mardi 23 octobre 2018, à l’Hôtel Le Régent de Grand-Bassam, du séminaire de formation sur la Sectorisation et l’Actualisation des Entités entrant dans le Champ de la Position Nette du Gouvernement (PNG) selon le manuel SFP 2001/2014.
À en croire le Conseiller Technique KOUADIO Mathias, si le thème qui fait l’objet dudit séminaire de formation s’inscrit dans le droit fil des réformes visant à assainir la gestion des Finances Publiques, ce n’est cependant pas la première fois qu’il fait l’objet de réflexion entre le Gouvernement et les partenaires au développement.
Puisque quatre ans auparavant, il aura fait l’objet d’échanges lors d’un séminaire tenu à Abidjan. C’est donc pour le Conseiller Technique KOUADIO Mathias, un sujet d’actualité. Même si, a-t-il poursuivi, les réflexions qui se tiendront sur quatre jours à Bassam auront cette fois pour finalité d’actualiser la Position Nette du Gouvernement dans l’optique d’une meilleure détermination de la situation financière de l’État vis-à-vis du système bancaire, mais aussi d’adapter la classification des entités aux nouvelles normes.
Le tout dernier manuel de référence en la matière, celui de 2001/2014, classifiant lesdites entités non plus selon leur statut juridique mais bien selon leur fonction économique, il sera question, a insisté le Conseiller Technique, de ‘’sectoriser et d’actualiser la liste des entités concernées, en s’appuyant sur ce nouveau critère afin de permettre à l’État de disposer d’une liste à la fois fiable et exhaustive’’.
« La réussite de cet exercice constitue un défi majeur pour l’élaboration du Tableau des Opérations Financières de l’État (TOFE). En effet, pour une meilleure appréciation des besoins de financement de notre économie, le TOFE doit refléter la réalité », a insisté le Conseiller Technique KOUADIO Mathias.
Peu avant, cette cérémonie d’ouverture qui s’est déroulée en présence du Secrétaire Général de la Préfecture de Grand-Bassam, représentant le Préfet de Région de Grand-Bassam, a été marquée successivement par les interventions du Directeur du Financement et du Suivi des Politiques Sectorielles, M. DOH André, du Coordonnateur du Projet d’Appui à la Gestion Économique et Financière (PAGEF), M. BAMBA Lambert, ainsi que du Directeur du Centre Régional d’Assistance Technique du FMI pour l’Afrique de l’ouest (AFRITAC de l’ouest), M. JAHJAH Samir.
Composante essentielle du Tableau des Opérations Financières de l’État, la Position Nette du Gouvernement est un concept de l’analyse monétaire qui permet de saisir la résultante entre les dépôts effectués par le Gouvernement dans les banques et les facilités que le secteur lui a consenties. En d’autres termes, il s’agit de créances nettes du Gouvernement sur le secteur bancaire.