GESTION ÉLECTRONIQUE DE DOCUMENTS : Une solution informatique installée à l’ACCC

L’Agence Comptable des Créances Contentieuses (ACCC) a présenté le mardi 24 décembre 2019 les travaux de la Gestion Électronique de ses Documents (GED). La cérémonie, qui a eu pour cadre la salle de conférence Charles DIBY Koffi, sise au 7ème étage de l’immeuble Sogefiha, était présidée par M. ASSAHORÉ Konan Jacques, Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique.

Lancé le 15 janvier 2019, le projet de Gestion Électronique des Documents à l’Agence Comptable des Créances Contentieuses s’inscrit dans l’axe n° 1 du Plan Stratégique de Développement 2016-2020 du Trésor Public intitulé « Accélérer la modernisation des outils et méthodes de gestion ».
Cette initiative, explique Mme AHOUSSI Lydie Épouse GUIBÉI, Agent Comptable des Créances Contentieuses, vise à tirer profit des énormes opportunités qu’offrent les Technologies de l’Information et de la Communication pour assurer une meilleure conservation des dossiers de recouvrement et améliorer le niveau de recouvrement en vue d’apurer le passif et d’achever les liquidations.

Ainsi, la GED devrait permettre notamment de faciliter la recherche et la diffusion des dossiers entre les acteurs de recouvrement de l’ACCC, centraliser toutes les informations relatives aux créances d’un débiteur, délivrer, dans les meilleurs délais, les attestations de fin de paiement et les attestations de compte soldé et satisfaire, avec célérité, les exigences des usagers/clients.

Pour la première phase, environ 32 000 dossiers sur un stock évalué approximativement à 210 000 dossiers ont été intégrés à la GED.

Cette étape concerne notamment la SOGEFIHA avec 23 552 dossiers et 800 grosses, les FONDS SOCIAUX avec 6 314 dossiers, l’ex EECI avec 266 dossiers et la BNI créances cédées avec 57 dossiers.
Dans la mise en œuvre de cet important projet, l’ACCC a bénéficié de l’appui technique du Cabinet Goodwill Audit et Consulting. Selon M. OUATTARA Abou-Bakar, le Directeur Général, les résultats attendus ont été réalisés avec succès. Aussi, a-t-il annoncé, la GED sera disponible et exploitée par le personnel de l’ACCC à partir de mi-janvier 2020.

Après avoir félicité l’ACCC pour sa précieuse initiative et le Cabinet pour l’expertise, le Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique a exhorté les acteurs à poursuivre des efforts afin d’intégrer à la GED l’ensemble des dossiers restants et de faire de l’utilisation effective de cette solution informatique une réalité à l’ACCC.
Il revient également, a-t-il ajouté, de trouver des mesures idoines aux différents problèmes relevés et de continuer la veille technologique afin d’adapter l’outil GED à l’évolution rapide des technologies de l’information.