Promotion de l’épargne privée : Les Bons et Obligations du Trésor présentés aux commerçants et opérateurs économiques

Le Trésor Public poursuit sa campagne d’information et de sensibilisation des populations sur les Bons et Obligations inscrits en compte courant à l’ACCD. La Trésorerie Générale d’Abidjan Centre (TGAC) dirigée par Mme TOURÉ Sira Mariama a organisé le jeudi 31 mai 2018, une rencontre avec les commerçants et opérateurs économiques, à l’hôtel du District d’Abidjan. Cette cérémonie, présidée par le Directeur Général Adjoint (DGA) du Trésor Public, FOFANA Lassina, représentant le Directeur Général ASSAHORÉ Konan Jacques a vu également la participation du District d’Abidjan et de son premier responsable le Ministre Gouverneur BEUGRÉ Mambé. Dans son mot de bienvenue, le Gouverneur a indiqué que le District d’Abidjan accompagne toutes les actions qui concourent au bien-être économique et social des populations. C’est pourquoi, il a félicité le Trésor Public pour l’organisation de cette campagne portant sur l’inclusion financière.
Le DGA FOFANA, pour sa part, a salué la présence massive des populations qui, selon lui, traduit l’intérêt qu’elles accordent aux produits du Trésor Public. Avant de les encourager à y souscrire massivement. Puis, situant le cadre de cette opération, M. FOFANA a indiqué que celle-ci s’inscrit dans le cadre de l’optimisation des ressources intérieures, thème retenu cette année par le Trésor Public, en vue de renforcer les capacités de financement de l’État. Il est revenu par la suite au Directeur du Financement et du Suivi des Politiques Sectorielles, DOH André, assisté du chef de l’Agence Principale de la Banque des dépôts du Trésor, Aboubakar KONÉ, de présenter les avantages de ces produits d’épargne.
Ainsi, les participants ont pu noter qu’au delà de la couverture des besoins de l’État, les Bons et Obligations du Trésor avec des maturités assorties de taux d’intérêts très captivants permettent à l’épargnant de sécuriser non seulement son argent mais aussi de fructifier ses revenus. Il s’agit des Bons de 3 mois, 6 mois, 9 mois et 12 mois avec respectivement des taux d’intérêts de 3,75%, 4,75%, 4, 85% et 5%. Quant aux Obligations, elles sont sous deux formes : les obligations de 3 ans avec taux d’intérêt de 7,25% l’an et celles de 5 ans avec un taux d’intérêt de 8,25% l’an.
Aussi la personne physique qui souscrit aux Bons et Obligations constitue-t-elle une épargne, par exemple pour ses futurs investissements, pour le financement de l’éducation de ses enfants et pour s’assurer une bonne retraite à la fin de sa vie professionnelle. Selon l’orateur, ces titres sont garantis à 100% par l’État de Côte d’Ivoire. Le risque de perdre son épargne est donc quasi inexistant. M. DOH André s’est voulu également rassurant quant au respect des échéances. Il faut souligner que de 2005 à 2017, le Trésor Public a mobilisé, grâce à l’émission des Bons et Obligations du Trésor 9,7 milliards de FCFA. Et au cours de cette période, l’Institution a redistribué 1,1 milliard de FCFA d’intérêts aux souscripteurs. En outre, le Trésor Public a contribué au relèvement du taux de bancarisation par l’ouverture d’au moins 1 500 nouveaux comptes bancaires à la Banque des Dépôts du Trésor, dédiés aux Bons et Obligations du Trésor. Notons que cette rencontre a été initiée par la Trésorerie Générale d’Abidjan Centre (TGAC), dirigée par TOURÉ Sira Mariama.