Uemoa : Après les Bons Covid-19, les ''Obligations de relance'' en préparation

Les États de l’Uemoa ont élaboré des plans de relance économiques post-Covid-19 qui seront financés via un guichet spécial mis en place par la Bceao, ont confié des sources de l’institution émettrice. L’objectif visé est de contenir les effets de la pandémie et renouer avec les performances économiques d’avant la crise sanitaire de la Covid-19. Les obligations ainsi structurées seront soutenues par la Bceao qui va mettre en place un guichet spécial de refinancement dénommé « guichet de relance ». Toutes les obligations de relance émises par les États en 2021 sur le marché financier régional seront éligibles sur ce guichet.

Les banques pourront mobiliser sur ce guichet spécial des ressources pour une durée de six mois au taux minimum de 2% de soumission aux adjudications de la Bceao. Par cette décision, la Banque Centrale entend continuer à soutenir les efforts des États dans la mobilisation des ressources financières à des conditions plus souples pour amorcer la reprise économique au niveau de l’Uemoa.

En pleine crise sanitaire, l’Agence Umoa-Titres, en collaboration avec la BCEAO, avait structuré, en avril 2020, un nouvel instrument dénommé  » Bons Social Covid-19  » afin de permettre aux États de la zone Uemoa de mobiliser les ressources financières leur permettant de faire face aux dépenses immédiates liées à la lutte contre la pandémie du Covid-19.

En réalité, les Bons Covid-19 sont des Bons Assimilables du Trésor de maturité 3 mois émis par voie d’adjudication à des taux précomptés inférieurs ou égaux à 3,75%. Ils avaient bénéficié non seulement de l’accès au guichet classique de la Bceao, mais aussi de l’accès à un  » guichet spécial Covid  » de refinancement à 3 mois au taux directeur fixe de 2,5% sur toute leur durée de vie. A la date du 31 décembre 2020, tous les États émetteurs avaient remboursé les montants levés à travers ces bons Covid.

Source : Sikafinance