Vulgarisation du marché boursier: Un Concours dédié aux étudiants lancé

SIKA Finance, une plateforme d’informations financières et boursières dans l’espace francophone de l’UEMOA, entend vulgariser la pratique du marché boursier au sein de la graine estudiantine. Pour ce faire, elle a initié le concours SIKA Invest Challenge qui met en compétition des universités et établissements publics et privés d’enseignement supérieur de Côte d’Ivoire. La cérémonie de lancement dudit concours a eu lieu vendredi 12 février 2021 au Sofitel hôtel Ivoire de Cocody, en présence de M. Vassogbo Bamba, Directeur de Cabinet adjoint, représentant le ministre de l’Économie et des Finances, Adama Coulibaly, parrain de la compétition. Ont également pris part à cette rencontre, de hauts responsables de structures bancaires et de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM).

Ainsi, avant de procéder au lancement de SIKA Invest Challenge, M. Vassogbo Bamba a indiqué dans son allocution qu’en ciblant la jeunesse estudiantine à travers ce premier concours national d’investissement boursier, il s’agit pour SIKA Finance d’en faire de futurs décideurs qui pourront devenir des forces de proposition, en vue d’opérer des changements structurels essentiels, pour maintenir le potentiel de croissance à long terme de la Côte d’Ivoire.
M. Vassogbo Bamba a également fait savoir que le marché obligataire est un excellent outil qui permet aux États de la zone de satisfaire leurs besoins de financement à court, moyen et long terme, notamment ceux identifiés dans les différents plans nationaux de développement.

« En 2020, c’est plus de 1000 milliards de FCFA qui ont été levés par l’État ivoirien, via la BRVM, sur des maturités de 7 et 10 ans, avec des coupons respectifs de 5,80% et 5,90%. La contribution du ministère de l’Économie et des Finances à la vulgarisation du marché financier est donc une nécessité pour maintenir la compétitivité de notre économie et faire de la Côte d’Ivoire le temple de la finance africaine », a précisé le Directeur de Cabinet adjoint du ministre Adama Coulibaly. Non sans rappeler que le marché financier joue un rôle particulièrement important dans la réaffectation des capitaux.

De fait, a insisté Vassogbo Bamba, capter l’épargne collective en direction des marchés financiers constitue l’un des défis majeurs dans la sous-région. C’est pourquoi, a-t-il expliqué, dans le cadre de la mise en œuvre de son programme de privatisation, la Côte d’Ivoire a permis depuis 2016 la cotation, sur le marché financier de l’UEMOA, de plusieurs sociétés qui, par le truchement de la BRVM, ont distribué 82 milliards de FCFA aux investisseurs.

Pour sa part, Daniel Aggré, Directeur général de SIKA Finance, a fondé l’espoir que les étudiants formés et convertis à la pratique de l’investissement en bourse, à la faveur de ce concours, seront de bons ambassadeurs du marché financier au sein de leurs familles et dans leurs milieux de vie. « SIKA Invest Challenge est un concours de gestion de portefeuille dédié aux étudiants des filières d’économie, des finances des établissements d’enseignement supérieur de Côte d’Ivoire », a-t-il fait savoir.

Pour cette première édition, 56 établissements et universités prennent part à la compétition avec un total de 850 étudiants. Il s’agit, entre autres, des universités Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, Alassane Ouattara de Bouaké, Lorougnon Guédé de Daloa, de l’Institut National Polytechnique de Yamoussoukro, de l’École Nationale de Statistique et d’Économie Appliquée (ENSEA) et de l’Université Internationale de Grand-Bassam. 170 équipes croiseront le fer et les trois meilleures s’affronteront en finale le 9 juin prochain. Différents prix sont prévus dont celui du ministre de l’Économie et des Finances qui récompensera le meilleur étudiant. Un des prix porte également le nom de feu Gabriel Fal, cofondateur de la BRVM, qui a eu droit à un hommage au cours de la cérémonie.