25ème anniversaire de la BRVM et du DC/ BR à Cotonou: Le Prix de l’émetteur de référence décerné au Trésor Public de Côte d’Ivoire

Le panier des distinctions décernées au Trésor Public de Côte d’Ivoire s’est encore alourdit, à l’issue de la célébration du 25ème anniversaire de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) et du Dépositaire Central Banque des Règlements (DC/BR) qu’a abritée, le 18 décembre 2021, la capitaine béninoise, Cotonou.

Représentant le Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique, M. ASSAHORÉ Konan Jacques, le Directeur Général Adjoint, M. AHOUSSI Arthur, a fait le déplacement de la capitale béninoise pour recevoir ce prix qui vient couronner l’intense activité de cette régie financière ivoirienne sur le marché financier sous-régional depuis quelques années, en termes de mobilisations de ressources.

Au menu de cette célébration placée sous la présidence de SEM Patrice TALON, Président de la République du Bénin, et qui aura mobilisé les acteurs du marché financier de l’espace de l’Union Économique et Monétaire de l’Afrique de l’Ouest (UEMOA), il était prévu, entre autres, un panel présidentiel sur « Les défis du financement des économies africaines », animé par M. Abdoulaye Bio TCHANÉ, Ministre d’État, Ministre du Plan et Coordonnateur de l’Action Gouvernementale. Le paneliste, ancien cadre de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), est un témoin vivant de la mise en place de la BRVM et du DC/BR, qui s’est faite le 18 décembre 1996, suite à la signature de la convention portant création du Conseil Régional de l’Épargne Publique et des Marchés Financiers (CREPMF) intervenue, quant à elle, en juillet 1996.

Le principal objectif assigné à ces structures, a rappelé le Ministre d’État, est de contribuer à la diversification du secteur financier, mobiliser les ressources longues, nécessaires au financement de la production et de l’investissement dans l’union, tout en favorisant l’intégration régionale.

En conclusion, Abdoulaye Bio TCHANÉ s’est dit satisfait du chemin parcouru par cette bourse au service des huit États de l’espace que sont le Benin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

Le second panel, dit de haut niveau, qui a fait le « Bilan de l’évolution du marché financier régional de l’UEMOA et les attentes pour un meilleur financement à long terme des économies de l’union », a été animé par de hauts cadres de l’espace financier et monétaire régional. Il s’agit de MM. Parfait KOUASSI, Président des Conseils d’Administration de la BRVM et du DC/BR ; Paul Koffi KOFFI, Commissaire à l’UEMOA ; ancien Ministre ivoirien, Serge ÉKUÉ, Président de la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD) et Badanam PATOKI, Président du CREPMF.

Ces éminentes personnalités du marché financier de la zone UEMOA ont tous apprécié le parcours impressionnant effectué par la BRVM, en termes de mobilisation de ressources. Ils ont ainsi salué les progrès réalisés par cette structure, notamment pour la modernisation de ses outils et de son fonctionnement.

Dans la dynamique des propositions pour mieux répondre aux attentes, le Ministre Paul Koffi KOFFI a plaidé pour une lucarne à dédier aux Petites et Moyennes Entreprises (PME). Le Commissaire de l’UEMOA en charge des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) n’a pas manqué d’exhorter les animateurs du marché financier à mettre à contribution les importantes transactions financières, produits des activités des opérateurs de la téléphonie mobile dans l’espace. Ce sont, selon lui, plus de vingt-huit mille milliards de franc (28 000 milliards de CFA) qui sont générés par ce secteur qui connait un développement exponentiel. Pour Paul Koffi KOFFI, c’est donc une mine d’or qui peut apporter beaucoup à ce marché.

N’ayant pas perdu de vue le fait que cet impressionnant parcours au service du marché financier sous-régional n’aura été possible que grâce à la volonté politique des différents Gouvernements des pays de l’union, qui ne ménagent ainsi aucun effort pour soutenir leur institution, la BRVM et le DC/BR, reconnaissants, ont rendu un hommage appuyé au Président du Benin, SEM Patrice TALON, à qui il a été décerné le Prix Spécial de la Vision, à l’occasion de la soirée glamour organisée dans le cadre des festivités de ce 25ème anniversaire.

En dehors du Président béninois, plusieurs animateurs de la bourse, dont des travailleurs de la BRVM, du DC/BR et des sociétés d’intermédiation, ont été honorés. Le Trésor Public ivoirien s’étant, pour sa part, vu décerner le Prix de l’Émetteur de Référence de l’espace sous-régional.

La BRVM, faut-il le rappeler, est un instrument financier sous- régional qui a remplacé la défunte Bourse des Valeurs Immobilières d’Abidjan (BVA). Elle sert, notamment, à la mobilisation des ressources, aussi bien auprès des institutions publiques que privées. La BRVM est, 25 ans après sa création, un véritable levier d’intégration sous- régionale, qui accompagne le développement des pays de l’espace.