ATTAQUES D’UN SYNDICAT DES IMPÔTS CONTRE L’AGENT COMPTABLE CENTRAL DU TRÉSOR: La mise au point du collectif des syndicat du Trésor Public

Le samedi 17 juillet 2021, dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, Zéréyé Zédou Narcisse, Secrétaire général du Renouveau syndical des agents du fisc (l’un des cinq syndicats qui forment la fédération syndicale de la DGI) avait indexé l’Agent Comptable Central du Trésor (ACCT) comme étant « leur problème identifié »

Le Collectif des Syndicats du Trésor Public est monté au créneau pour dénoncer des attaques gratuites à l’encontre de l’Agent comptable central du Trésor (ACCT) par des responsables syndicaux de la Direction générale des impôts (DGI). Cette mise au point a été faite le jeudi 22 juillet 2021 au siège de SYNATRESOR à la cité financière, au Plateau.
« Le Collectif, composé de six (6) syndicats du Trésor public note qu’il s’agit d’attaques gratuites à l’encontre de l’ACCT et du Trésor Public car la FESYDGI (Fédération des syndicats de la DGI), fait des affirmations qui ne reposent sur aucun fondement administratif d’une part et sans preuves, d’autre part », a fait observer BOUADI Béda Paul, porte parole du Collectif des Syndicats du Trésor Public.

Pour lui, ces déclarations n’ont rien avoir avec des revendications syndicales. « Une Fédération responsable se serait rapprochée du service concerné afin d’en savoir davantage pour mieux étayer ses arguments d’appel à la grève.
Citer et tenir un Directeur Central d’une autre Administration financière pour responsable de la non satisfaction des revendications d’une Fédération est dangereux et irrévérencieux. C’est un manque d’élégance et de courtoisie dans les relations transversales entre les régies financières », a-t-il martelé.

Avant de s’interroger : « La Fédération mesure-t-elle un seul instant la portée et la dangerosité d’une telle action? Mesure-t-elle les risques qu’il fait courir à l’ACCT et à l’Institution Trésor Public? »

Enfin, BOUADI Béda Paul a conclu en ces termes : « En tout état de cause, le collectif des syndicats du Trésor public voudrait faire savoir aux responsables syndicaux de la DGI qu’il se réserve le droit de réclamer, à juste titre d’ailleurs, les attributions du Trésor Public en matière de recouvrement et des postes de comptables publics détenus par les services fiscaux au nom de la séparation des pouvoirs entre ordonnateur et comptable ».