Ouverture de l’Assemblée Générale Mixte 2021: La CRAT poursuit sa fulgurante ascension

Le Conseiller Technique KOSSONOU Ignace a procédé, ce vendredi 06 mai 2021, au nom du Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique, M. ASSAHORÉ Konan Jacques, à l’ouverture de l’Assemblée Générale Mixte de la Caisse de Retraite complémentaire des Agents du Trésor (CRAT) qui se tient à l’Hôtel Président à Yamoussoukro.

À cette occasion, le représentant du Directeur Général a salué la CRAT pour avoir su diversifier ses activités en prenant une part plus importante dans la mise en œuvre de la politique sociale du Trésor Public. Encourageant du même élan la structure à poursuivre dans la dynamique d’amélioration continue de ses opérations.
KOSSONOU Ignace n’a d’ailleurs pas manqué de faire une adresse spéciale à la CRAT pour l’obtention de son agrément qui est intervenu la veille même desdites assises.
« L’obtention de ce sésame, gage de crédibilité, vient couronner et renforcer le dispositif juridique de la Mutuelle et ouvrir de nouvelles perspectives en termes d’opportunité », s’est réjoui le représentant d’ASSAHORÉ Konan Jacques. Qui a également exhorté les dirigeants de la CRAT à tout mettre en œuvre en vue de la réalisation de projets tels que la construction du siège social, la conclusion du contrat de performance avec la Direction Générale, ainsi que la poursuite de la diversification des placements.

Des objectifs qui, a rappelé le Conseiller Technique du Directeur Général, ne sauraient être atteints sans la rentabilisation des acquis, la prise de mesures visant à permettre la bonne marche des activités et des projets connexes tels que Restautrésor. Mais également le respect des normes prudentielles nécessaires au maintien des équilibres financiers.

Peu avant et à la suite du Président du Comité d’Organisation (PCO), M. NOUFÉ Michel, qui venait de souhaiter la bienvenue à tous et rappelé les objectifs de ces assises, le Président du Conseil d’Administration de la CRAT, M. BÉDI Gnagne, a évoqué des chiffres de la gestion 2021, tous en très nette hausse et qui confirment surtout l’irrésistible ascension de la structure.

Selon BÉDI Gnagne, c’est un bénéfice net de 903 487 948 FCFA qu’a réalisé la CRAT en 2021. Alors qu’un an plutôt, ce bénéfice ressortait à 581 464 797 CFA. Poursuivant, le PCA de la CRAT a révélé qu’en revalorisant l’épargne des membres à hauteur de 4% en 2021, c’est la bagatelle de 1 256 464 797 que la CRAT aura redistribué à ces derniers.

L’intervenant a également indiqué que l’exercice 2021 était caractérisé par un chiffre d’affaires de 7, 276 milliards de FCFA, en augmentation de 5,6% par rapport à 2020. Des revenus financiers de l’ordre de 2, 486 milliards F CFA contre 1,890 milliards F CFA un an auparavant, soit une hausse de 31, 53%. Pour ce qui est des prestations, elles se chiffrent à 1, 144 milliards de FCFA contre 894 millions de F CFA en 2020, soit une hausse de 28%.
Selon toujours BÉDI Gnagne, le niveau d’épargne acquise au 31 décembre 2021 est de 37, 232 milliards de FCFA, en augmentation de 7, 300 milliards de FCFA par rapport à 2020. Quant à la solvabilité, il a indiqué que la couverture des engagements réglementés et la marge de solvabilité excédentaire étaient respectivement de 2,217 milliards de FCFA et 262 millions de FCFA, contre 1, 367 F CFA et 18 millions de FCFA en 2020.
« Cependant, il nous revient de prendre des dispositions idoines pour améliorer ces performances et créer les conditions optimales d’une retraite sereine et paisible au profit des agents du Trésor », a-t-il exhorté.