Développement durable: Cap sur une croissance de 7,65% sur la période 2021-2025

Le gouvernement ivoirien poursuit la mise à jour de son Plan national de développement (Pnd), en vue de la prise en compte des priorités de développement telles que recommandées par les instances internationales et régionales, notamment les Objectifs de Développement Durable (Odd) et l’Agenda 2063 de l’Union Africaine. Pour ce faire, un projet de loi portant Plan National de Développement (PND) pour la période 2021-2025, a été adopté, lors du conseil des ministres du mercredi 1er décembre 2021, présidé par le chef de L’État, Alassane Ouattara.

Cadre unique de référence des interventions de L’État en matière de développement, le PND 2021-2025 a été élaboré sur la base du bilan de la mise en œuvre des Pnd précédents et de « l’Étude Nationale Prospective Côte d’Ivoire 2040 » (ENP CI-2040). Il vise à soutenir la croissance économique et à accélérer la transformation structurelle de l’économie par l’industrialisation, le développement du capital humain et le renforcement de la gouvernance, de façon à hisser la Côte d’Ivoire au rang des pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure, à l’horizon 2030. Dans cette dynamique, le PND 2021-2025 projette une croissance économique moyenne de 7,65% sur la période 2021-2025 contre 5,9% sur la période 2016-2020, en portant le taux d’investissement de 23,1% du PIB en 2021 à 27,1% du PIB en 2025, avec des réalisations en matière d’investissements estimés à 59 000 milliards de Fcfa. Ce projet de loi s’inscrit dans le cadre du processus de consécration législative du PND 2021-2025, en vue de marquer l’adhésion du peuple à cette œuvre commune de développement et de construction d’une société moderne. Pour rappel, l’Agenda 2063 l’Agenda est le schéma et le plan directeur de l’Afrique visant à transformer l’Afrique en puissance mondiale de l’avenir. C’est le cadre stratégique du continent qui vise à atteindre son objectif de développement inclusif et durable. Il s’agit d’une manifestation concrète de la volonté panafricaine d’union, d’autodétermination, de liberté, de progrès et de prospérité collective poursuivie dans le cadre du panafricanisme et de la renaissance africaine.

L’agenda 2063 englobe non seulement les Aspiration de l’Afrique pour l’avenir, mais identifie également les principaux Programmes phares qui peuvent stimuler la croissance économique et le développement de l’Afrique et conduire à la transformation rapide du continent.

L’Agenda 2063 identifie également les activités clés à entreprendre au cours des 10 années à venir. Des Plans de mise en œuvre qui permettront à l’Agenda 2063 d’obtenir des Résultats transformationnels à la fois quantitatifs et qualitatifs pour les populations de l’Afrique

Avec source : Présidence