Plateforme internationale pour les infrastructures: La MCC et Africa50 signent un protocole d’accord

La Millennium Challenge Corporation (MCC) et Africa50 ont signé lundi dernier, à Washington, un protocole d’accord (MOU) afin d’initier une nouvelle phase dans le lancement du Millennium Impact for Infrastructure Accelerator (MIIA) Africa.

La nouvelle plateforme MIIA-Africa a pour objectif de stimuler et d’attirer les investissements en Afrique pour des projets d’infrastructure bancables ayant un impact social et économique mesurable. À cette fin, MIIA-Africa soutiendra la préparation de projets, s’attaquant ainsi à l’un des principaux obstacles au déblocage des capitaux au profit du développement des infrastructures en Afrique. Les investissements réalisés par le biais de MIIA-Africa concerneront des projets dans des secteurs tels que l’eau et l’assainissement, l’agriculture, la santé, l’éducation, les transports, l’électricité et les télécommunications.

Les travaux de conception de MIIA-Africa étant à présent terminés, la MCC et Africa50 sollicitent activement des projets d’infrastructure susceptibles de faire partie du pipeline de projets.
L’équipe du MIIA va développer ses liens avec le secteur privé en lançant un appel à manifestation d’intérêt pour obtenir des informations sur des projets qui pourraient éventuellement être réalisés dans le cadre du MIIA.
« La MCC est heureuse de faire progresser la collaboration liée à MIIA-Africa, et nous pensons que la performance de notre institution en matière de financement et d’exécution de projets d’infrastructure à impact en Afrique, fera la différence et permettra de répondre aux objectifs de l’initiative ‘Reconstruire le monde en mieux’ (Build Back Better) », a souligné le Directeur général par intérim de MCC, Mahmoud Bah. « Grâce à la renommée et à l’impact d’Africa50 sur le continent, cette initiative a le potentiel de faire fructifier des projets présentant des opportunités économiques intéressantes pour le continent».

Alain Ebobissé, Directeur général d’Africa50, a ajouté : « Africa50 est ravie de renforcer son partenariat avec la MCC. Cette nouvelle étape importante du programme MIIA-Africa permettra d’accroître le pipeline de projets bancables et d’attirer davantage de capitaux dans les infrastructures africaines. Africa50 apportera sa solide expertise en matière de développement et de financement de projets pour accélérer la réalisation de ces projets et soutenir une croissance économique durable sur le continent ».

MIIA-Africa est l’un des outils de financement innovants de la MCC visant à mobiliser des capitaux privés afin de maximiser l’impact des projets de développement qui stimulent une croissance économique durable et inclusive. La MCC est un organisme gouvernemental américain indépendant qui œuvre dans le monde entier auprès des pays en développement les mieux gouvernés, en accordant des subventions qui leur permettent de libérer leur potentiel économique. L’Afrique représente environ deux tiers du portefeuille de la MCC.

Africa50 est une plateforme d’investissement créée par des gouvernements africains et la Banque africaine de développement pour combler le déficit de financement des infrastructures en Afrique. Elle a pour mission de mobiliser des capitaux des secteurs public et privé, de faciliter le développement de projets et d’investir dans les infrastructures sur le continent. Africa50 privilégie les projets de moyenne et grande envergure ayant un fort impact sur le developpement de l’Afrique tout en proposant un rendement attractif aux investisseurs. L’actionnariat d’Africa50 se compose actuellement de 28 pays africains, de la Banque africaine de développement, de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et de Bank Al-Maghrib.

Source : Millennium Challenge Corporation