Pré-conférence budgétaire interne du Programme 3 pour la période 2023-2025: Début de la collecte des besoins budgétaires du Trésor Public

Représentant le Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique, M. ASSAHORÉ Konan Jacques, le Directeur Général Adjoint, M. SANOGO Bafétégué, a procédé, mardi 14 juin 2022, au lancement officiel des travaux de la pré-conférence budgétaire du Programme 3 du Ministère de l’Économie et des Finances (MEF) dénommé « Trésor et Comptabilité Publique », pour la période 2023-2025, qui se tient au 6è étage de l’immeuble de l’ex-Ambassade des États-Unis d’Amérique, sis à Abidjan-Plateau.

Situant le contexte de ces travaux, SANOGO Bafétégué a fait remarquer que l’entrée en vigueur du Budget-Programme en 2020 a eu pour effet de modifier l’approche du Trésor Public en matière de prévision et d’exécution budgétaire.

Aussi a-t-il rappelé l’organisation, courant 2021, du premier dialogue de gestion entre le Responsable du Programme 3, qui n’est autre que le Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique, et les Responsables de Budget Opérationnel de Programme. Dialogue qui a été suivi de la Pré-conférence Budgétaire pour l’exercice 2021.

Insistant sur la nouvelle orientation à imprimer à ce processus, le Directeur Général Adjoint a expliqué que la Pré-conférence budgétaire était décisive en vue de la présentation des prévisions budgétaires aux autorités compétentes.
« De façon pratique, il s’agira de collecter les besoins budgétaires des Responsables d’Unités Opérationnelles de notre programme et de juger de la soutenabilité des propositions de budget, en vue de l’élaboration de l’avant-projet du budget intégrant les priorités du Programme 3 au titre de la période 2023-2025 », a-t-il insisté.

Poursuivant, l’intervenant a encore rappelé que le Budget-Programme visait à accroître l’efficacité de la dépense publique, à travers une meilleure cohérence entre les objectifs de développement et les allocations budgétaires.
Aussi a-t-il invité les uns et les autres à s’adonner à une gestion financière transparente et rigoureuse se fondant sur la cohérence et l’exactitude des informations financières et budgétaires. Mais également à s’approprier, à cette occasion, les bonnes pratiques en matière d’élaboration de ce type de budget.

Dans son allocution de bienvenue, le Directeur des Moyens Généraux, maître d’œuvre de cette rencontre, M. NOUFÉ Michel, a indiqué que conformément aux missions de sa direction, celle-ci avait, entre autres, à charge d’assurer la gestion opérationnelle des crédits budgétaires dans le cadre du Programme 3 du Ministère de l’Économie et des Finances. Et qu’à ce titre, elle se doit de mettre tout en œuvre pour une gestion optimale desdits crédits budgétaires en vue d’atteindre les résultats assignés au Programme 3.

À noter qu’après cette première séance qui concerne l’Inspection Générale du Trésor, les Directions Centrales ainsi que certains Postes Comptables Généraux, d’autres séances sont prévues pour les 16, 17 et 21 juin 2022.