Soutien aux populations vulnérables en Côte d’Ivoire: La Bad accorde un prêt de 19,82 milliards FCFA

La BAD a approuvé ce 19 novembre un prêt de 30,22 millions d’euros, soit 19,82 milliards FCFA, en faveur de la Côte d’Ivoire pour permettre aux couches sociales vulnérables de la population d’accéder aux infrastructures sociales de base et pour leur inclusion sociale. Ce financement sera plus précisément destiné à la mise en œuvre de la 2ème phase du programme d’appui aux réformes économiques et sociales (PARES II) qui vise à renforcer les ressources publiques en faveur des personnes vulnérables et à améliorer l’efficacité et la transparence de la dépense publique. Le PARES II permettra de soutenir le secteur privé, en particulier les PME et le secteur informel, durement affectés par la crise sanitaire, d’appuyer les efforts de déploiement des campagnes de vaccination contre la Covid-19 et de soutenir les réformes visant à améliorer l’accès des populations aux services publics (électricité, eau…) et sociaux (transferts monétaires). A terme, ce programme devrait induire une baisse du taux de pauvreté national de 46,3% en 2015 à 35% en 2023 et de quintupler le nombre de ménages extrêmement pauvres bénéficiant de transferts monétaires de 50 000 en 2018 à 250 000 en 2022. Dans le domaine de l’énergie, le PARES II vise un taux d’accès à l’électricité de 90% en 2022 (contre 62% en 2014). Par ailleurs, il table sur un taux d’emploi formel en progression, de 6,1% en 2016 à 8% en 2022.
Source : Sikafinance